ACTUALITES

LA SEMAINE DU 12 au 16 FEVRIER 2018

JPEG - 71.5 ko

Communiqué du SNTRS-CGT à propos de la fusion INRA-Irstea

C’est maintenant officiel : les grandes manœuvres ont commencé.
La fusion entre Irstea et l’Inra est annoncée pour janvier 2020. La copie devra être rendue pour le 1er juillet 2019.

L’Irstea est dans une situation délicate depuis de nombreuses années. Les politiques budgétaires qui lui ont été appliquées se sont traduites par une cure d’amaigrissement, perte continue du nombre de postes (-79 ETPT (équivalent temps plein travaillé) sous plafond en 5 ans !) et une asphyxie financière. En effet plus de 90% des dotations de service public sont consommés par les salaires des permanents et l’enveloppe des ressources propres diminue car 85% sont d’origine publique. Cette dégradation continue limite les capacités de travail et d’investissement de l’organisme, jusqu’à mettre en péril son existence. Ces dernières années le budget a été difficile à équilibrer. Le statu quo n’était plus possible. Le personnel, avec ses organisations syndicales, s’est mobilisé pour faire connaître et reconnaître le travail de recherche réalisé par l’Irstea et demander des moyens de fonctionnement pérennes pour que ces missions continuent d’être assurées. Un diagnostic d’instabilité structurelle a été confirmé par l’audit stratégique des inspections générales de la recherche et de l’agriculture, rendu public en février 2016. Ce dernier proposait quatre scénarios d’évolution possible, dont celui du rapprochement avec l’INRA, qui vient d’être retenu par les ministères de tutelle. (Lire la suite).

LE 22 MARS 2018 PAR LA GRÈVE ET LES MANIFESTATIONS Défendons toutes et tous la Fonction publique

Le 10 octobre 2017, à l’appel de toutes les organisations syndicales, des centaines de milliers d’agent·e·s de la Fonction publique faisaient grève et manifestaient pour des augmentations salariales et le dégel du point d’indice, des créations d’emplois dans les nombreux services frappés par le sous-effectif et le non-rétablissement du jour de carence.
Dans les jours et les semaines qui ont suivi, les seules réponses du président de la République, du Premier ministre et du ministre en charge de la Fonction publique ont été le maintien de toutes leurs décisions porteuses de lourdes régressions et la poursuite, à la hussarde, de « CAP 2022 », entreprise de démantèlement des services publics. (Lire la suite)

APPEL DE LA COORDINATION NATIONALE DE L ’ ÉDUCATION DU 8 FÉVRIER 2018

POUR LE RETRAIT DU PLAN ÉTUDIANTS , DE LA PLATEFORME PARCOURSUP ET DES PROJETS DE RÉFORME DU BAC ET DU LYCÉE

Après les deux journées de mobilisation réussies des 1 er et 6 février 2018 qui ont réuni plusieurs dizaines de milliers de lycéen.ne.s, d’étudiant.e.s, de parents d’élèves, de personnels de l’éducation contre le « projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants », et les projets de réforme du Bac et du lycée qui font système et qui renforcent la sélection sociale discriminante et injuste, les membres de la Coordination nationale de l’éducation réuni.e.s le 8 février considèrent que ces deux journées sont une première étape et appellent : les lycéen.ne.s, les étudiant.e.s et les personnels de l’enseignement supérieur à participer massivement à la journée nationale de grève et de mobilisation du 15 février ; (Lire la suite)

Etes-vous satisfait.e de votre salaire de janvier ? (réjouissez-vous, car vous gagnerez encore plus moins de sous !)

Sachant qu’en janvier les salaires subissent une augmentation du taux de retenue pour pension civile, une baisse du montant de la prime, et une augmentation de la CSG, car :
- Le taux de retenue pour pension civile passe de 10,29% à 10,56%
- Le montant de votre prime (IFSE) servie en janvier baisse par rapport aux 4 mois précédents (le montant est à retrouver sur votre décision IFSE reçue en septembre 2017)*
- La GIPA et le CIA ne sont versés qu’une fois (en décembre pour ceux qui en ont bénéficié)
- Le taux de prélèvement de la CSG augmente** et sera compensé, mais de manière rétroactive (voir communiqué)

Le gouvernement nous souhaite une bonne année 2018 !

Cette année, le salaire des fonctionnaires va baisser.
Il s’agit d’une rupture d’un engagement de campagne d’Emmanuel Macron.

« C’est parce que le travail est essentiel qu’il doit aussi payer de manière juste et c’est donc pour cela que tous les travailleurs et toutes les travailleuses verront leur pouvoir d’achat augmenter avec notre réforme de la prime d’activité et notre réforme du financement du chômage. Tous les travailleurs, toutes les travailleuses, qu’ils soient fonctionnaires, indépendants, entrepreneurs, professions libérales, salariés, verront leur pouvoir d’achat augmenter » C’est ce que déclarait le candidat Macron à Caen en mars 2017. Lire la suite

Le SNTRS-CGT lance une pétition pour la revalorisation de la prime des chercheurs

Le montant de la PRIME de RECHERCHE des chercheurs des organismes publics de recherche est ridiculement bas, c’est injustifié et inacceptable.
Son montant doit être REVALORISÉ au niveau des ingénieurs de recherche

Le niveau des primes de l’ensemble des titulaires de la fonction publique d’Etat hors enseignants représente 31% de leur rémunération brute globale, la prime de recherche attribuée à tous les chercheurs varie entre 1% et 3,5% de leur salaire brut suivant le grade et l’organisme.
Le SNTRS-CGT vous invite à participer à cette lutte, en signant et en faisant signer la pétition

Lettre informations du SNTRS-CGT : PPCR, IRHC, GIPA, sujétions et astreintes


Le SNTRS-CGT a demandé et obtenu l’application du transfert primes points (PPCR) aux personnels Ingénieurs de physique nucléaire Lire la suite
L’accès au choix IRHC : le SNTRS-CGT à vos côtés
GIPA et pouvoir d’achat : avec la CGT, calculez votre GIPA
Sujétions et astreintes : le SNTRS CGT travaille à l’amélioration des droits

Investissons dans l’enseignement supérieur et la recherche : NON à l’austérité, la précarité et la sélection

Les syndicats soussignés appellent à se mobiliser le 16 novembre contre la politique du gouvernement

Le gouvernement Macron accumule les mesures contre les agent.e.s de la Fonction Publique et les jeunes : gel de la valeur du point d’indice, rétablissement de la journée de carence, report de mesures indiciaires liées à la mise en œuvre de PPCR, hausse de la CSG à 1,7% sans compensation pérenne, perspective de 120 000 suppressions d’emplois dans la fonction publique. Lire le communiqué intersyndical

MOBILISONS-NOUS ENSEMBLE POUR NOS SALAIRES ET NOS CARRIÈRES
MOBILISONS-NOUS ENSEMBLE POUR LES MISSIONS PUBLIQUES, LE STATUT ET NOS CARRIÈRES

Lettre ouverte à la Ministre sur les CAP sur l’affaire l’URMITE

Lettre ouverte de la secrétaire générale du SNTRS-CGT à Madame Frédérique Vidal, Ministre du MESRI, Madame Marlène Schiappa, Secrétaire d’état à l’égalité entre les femmes et les hommes, Monsieur Gérard Darmanin Ministre de la Fonction Publique

Salaires dans la Fonction publique : austérité à tous les étages L’heure est à la poursuite de la mobilisation !

Le Ministre de l’Action et des Comptes publics a réuni le 16 octobre les organisations syndicales de la Fonction publique pour un « rendez-vous salarial ».
En préambule de la réunion, la CGT a lu une déclaration au nom de l’intersyndicale pointant la force de la journée d’action du 10 octobre et la nécessité de réponses urgentes aux légitimes revendications des agents sur l’augmentation de la valeur du point d’indice, les emplois, les moyens budgétaires pour les missions et contre le rétablissement du jour de carence.
Lire le communiqué de presse : Salaires dans la Fonction publique : Austérité à tous les étages L’heure est à la poursuite de la mobilisation !
Lire le Compte-rendu du rendez-vous salarial Fonction publique du 16 octobre 2017

Budget 2018 de la Recherche : où sont les hausses annoncées ?

Lors de la présentation du projet de budget 2018, la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation a annoncé une hausse de 712 millions d’euros du Projet Loi Finances MIRES 2018, dont 501 millions d’euros reviendrait à la « recherche », dont 87 millions d’euros pour les organismes publics de recherche ! lire la suite
Arrêté télétravail dans l’ESR au Comité Technique MESR du 5 octobre 2017

L’avenir est-il promis à de nouvelles prolétarisations ? Colère et alternatives des professionnels précaires et en voie de précarisation

Séminaire de l’Appel des appels, les 13 et 14 octobre 2017
Au Théâtre Le République, 23 Place de la République, 75003 PARIS

vidéo de l’appel des appels

Les promotions pour les chercheurs du CNRS :

Près de 250 promotions en CRHC pendant 3 ans
Enfin un déblocage de la carrière des directeurs de recherche

Toute l’actualité sur les revalorisations salariales, mise en application des décrets 2017-852 et 853

La réalité des revalorisations salariales pour les personnels de la Recherche

Au-delà, des annonces en forme de satisfécit, se bornant à reproduire les textes ministériels, le SNTRS-CGT vous propose ici, une analyse approfondie et critique de la mise en œuvre des décrets 2017-852 et 2017-853 touchant aux carrières des personnels de la recherche. Notre syndicat a négocié et obtenu la mise en cohérence de la nouvelle grille des ingénieurs d’études avec celle des attachés d’administration. Cette négociation a été faite auprès du Secrétaire d’État T. Mandon et de la Direction générale de l’administration publique. Pour le SNTRS-CGT le travail n’est pas fini, nous devons maintenant obtenir la mise en cohérence de toutes les grilles en s’appuyant sur l’avancée obtenue pour les ingénieurs d’études. Lire la suite

Toute l’actualité sur le Rifseep

Tout ce que vous avez voulu savoir sur le RIFSEEP sans jamais oser le demander

Nous avons suffisamment d’éléments comparatifs entre les modalités d’application du RIFSEEP au CNRS et dans les autres organismes de recherche pour affirmer que la mise en œuvre de ce nouveau régime indemnitaire au CNRS est la plus inégalitaire de toutes.
Nous vous expliquons ci-après comment une très large majorité, plus des deux tiers des agents ingénieurs et techniciens, se trouve lésée lors de la mise en œuvre du RIFSEEP. Lire la suite

Mise en œuvre du nouveau régime indemnitaire (RIFSEEP) pour les ingénieurs et les techniciens

Le RIFSEEP est mis en place depuis le 1er septembre 2017. Tous les agents ingénieurs et techniciens du CNRS ont reçu leur décision annonçant les montants qui leur sont attribués au titre du RIFSEEP.
Le SNTRS-CGT a fait un premier travail de recensement de différents types de décision émis par le CNRS. Lire notre communication

RIFSEEP : individualisation de la rémunération renforcée, c’est injuste et dangereux

La réalité de l’augmentation des primes à partir de janvier 2018
Les décisions et la circulaire du 22 août 2017 mettant en œuvre le Rifseep à compter du 1er septembre 2017
Montant brut de l’ISFE de référence (socle1 + bloc1) versée à tous les ingénieurs et techniciens du CNRS à partir de janvier 2018
Compte rendu de la réunion DRH/OS du 31 août 2017 sur la mise en oeuvre du Rifseep

Application du Rifseep au CNRS : la Direction met en œuvre à marche forcée une politique managériale privilégiant « ses » cadres.

Le 27 mars 2017, le Comité technique du CNRS a donné un avis défavorable au projet d’arrêté d’adhésion au Rifseep ainsi qu’à la note de gestion présentée par la Direction du CNRS pour la mise en place du Rifseep. Lire la suite

JPEG - 56.1 ko

Pourquoi revendiquer un statut de fonctionnaire dans la recherche publique ?

Nous vous proposons un retour sur la journée d’études sur le statut général des fonctionnaires dans les organismes de recherche qui a eu lieu le 11 janvier 2017 à l’auditorium du siège du CNRS en présence d’Anicet Le Pors Ministre de la fonction publique de 1981 à 1984.

La fonction publique est sommée de se réformer. En cause son immobilisme, ses effectifs pléthoriques, les privilèges de ses fonctionnaires qui seraient la source du déficit public. Le statut de titulaire présenté comme rigide n’aurait plus de justification. Dans la recherche, le statut de titulaire est remis en cause par l’explosion de la précarité.
Dans cette période de remise en cause de l’ensemble des droits collectifs des salariés il est apparu nécessaire au SNTRS-CGT d’expliquer pourquoi et comment les personnels de la recherche ont obtenu un statut de titulaire de la Fonction publique d’État. Pour cela, nous avons organisé une journée d’études sur le statut général de fonctionnaires. Pour suivre la journée du 11 janvier 2017


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 25 janvier 2018
par  Laeti

Tract du SNTRS-CGT : Un gouvernement de millionnaires. Une recherche paupérisée et des salariés qui se serrent la ceinture !

Un gouvernement de millionnaires
Une recherche paupérisée et des salariés qui se serrent la ceinture !
La déclaration de patrimoine remplie par les ministres, selon la loi, rendue publique par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique fait apparaître la concentration de la fortune au sommet de l’État.
Elle laisse entrevoir le montant du pactole que certains ministres du gouvernement vont empocher grâce à la suppression de l’Impôt sur la fortune qu’ils viennent de faire voter qui (...)

mardi 5 décembre 2017
par  Laeti

EN BREF N°464 : Communiqué de presse du SNTRS-CGT « 31 ans de Téléthon quel bilan ? »

Communiqué de presse du SNTRS-CGT « 31 ans de Téléthon quel bilan ? »
Depuis 1987, le Téléthon vient chaque année sur le service public de l’audiovisuel promettre l’espoir d’une guérison qui se fait toujours attendre. Ce show médiatique est aux antipodes de la démarche scientifique qui repose sur l’humilité. Si les patients et leurs familles sont dans l’attente de résultats immédiats, ce qui est légitime, aucun scientifique ne peut garantir qu’à terme il sera trouvé un traitement contre les maladies (...)

mardi 31 octobre 2017
par  Laeti

EN BREF N°463 : Lettre ouverte de la secrétaire générale du SNTRS-CGT à Madame Frédérique Vidal, Ministre du MESRI, Madame Marlène Schiappa, Secrétaire d’état à l’égalité entre les femmes et les hommes, Monsieur Gérard Darmanin Ministre de la Fonction Publique

Lettre ouverte de la secrétaire générale du SNTRS-CGT à Madame Frédérique Vidal, Ministre du MESRI, Madame Marlène Schiappa, Secrétaire d’état à l’égalité entre les femmes et les hommes,Monsieur Gérard Darmanin Ministre de la Fonction Publique
Mesdames, Monsieur,
Je viens porter à votre connaissance de la difficulté rencontrée dans le déroulement des commissions administratives paritaires (CAP) dans le cas de procédure disciplinaire pour cause de harcèlement sexuel, agression sexuelle ou viol qualifié. (...)

mardi 24 octobre 2017
par  Laeti

EN BREF N°462 : Communiqué de presse Haro sur les organismes publics de recherche !

Communiqué du SNTRS CGT
Haro sur les organismes publics de recherche !
Lors du dernier colloque de la très élitiste association « Qualité de la Science » Thierry Coulhon, actuel conseiller Enseignement Supérieur Recherche et Innovation du Président de la République, a pointé les choix budgétaires des organismes de recherche comme responsables de l’insuffisance des financements des laboratoires. Pour ce monsieur, qui émargeait à 180 000€ brut par an quand il était Président de Paris Sciences et (...)

vendredi 13 octobre 2017
par  Laeti

EN BREF N°461 : La Direction des ressources humaines du CNRS assume un traitement inégalitaire des agents dans la mise en œuvre du RIFSEEP !

La Direction des ressources humaines du CNRS assume un traitement inégalitaire des agents dans la mise en œuvre du RIFSEEP !
Le RIFSEEP est mis en place depuis le 1er septembre 2017. Tous les agents ingénieurs et techniciens du CNRS ont reçu leur décision annonçant les montants qui leur sont attribués au titre du RIFSEEP.
Le SNTRS-CGT a fait un premier travail de recensement de différents types de décision émis par le CNRS. Le premier constat porte sur :
L’absence totale d’explication des modes (...)

jeudi 12 octobre 2017
par  Laeti

EN BREF N°460 : Communiqué du SNTRS CGT Budget 2018 de la Recherche : où sont les hausses annoncées ?

Communiqué du SNTRS CGT Budget 2018 de la Recherche : où sont les hausses annoncées ?
Lors de la présentation du projet de budget 2018, la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation a annoncé une hausse de 712 millions d’euros du Projet Loi Finances MIRES 2018, dont 501 millions d’euros reviendrait à la « recherche », dont 87 millions d’euros pour les organismes publics de recherche !
On a beaucoup de mal à retrouver cette « hausse » dans les « bleus » du projet de budget (...)

mercredi 6 septembre 2017
par  Laeti

EN BREF N°459 : Nous sommes tous concernés : étudiant·e·s, salarié·e·s du public et du privé et retraité·e·s Tous ensemble le 12 septembre disons : NON à la loi travail XXL et la politique antisociale du gouvernement Macron

Communiqué intersyndical
Nous sommes tous concernés : étudiant·e·s, salarié·e·s du public et du privé et retraité·e·s Tous ensemble le 12 septembre disons : NON à la loi travail XXL et la politique antisociale du gouvernement Macron
Les organisations soussignées appellent les étudiant·e·s et le personnel de l’Enseignement Supérieur et la Recherche à se mettre en grève et à manifester le 12 septembre pour revendiquer de meilleures conditions de travail et de rémunération, en se joignant aux cortèges contre la (...)

mercredi 19 juillet 2017
par  Laeti

EN BREF N°457 : Communiqué de presse du SNTRS-CGT : « Le gouvernement accentue l’austérité dans la recherche et l’enseignement supérieur ! ».

Le gouvernement accentue l’austérité dans la recherche et l’enseignement supérieur !
Le 11 juillet, le gouvernement a annoncé de lourdes mesures d’austérité avec 4,5 milliards d’annulations budgétaires pour 2017 dont 331 millions pris sur le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ces 331 millions portent pour 180 millions sur le périmètre du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Le complément correspond à des annulations de crédits de recherche d’autres (...)

jeudi 13 juillet 2017
par  Laeti

EN BREF N°456 Communiqué de presse du SNTRS-CGT : Privatiser pour innover ?

Communiqué de presse du SNTRS-CGT Privatiser pour innover ?
Le gouvernement relance les privatisations en cédant 10 milliards d’actifs afin de développer l’innovation. Mais à quoi ont servi la loi sur l’Innovation et la recherche de 1999, la loi programme du Pacte pour la recherche de 2006, le Crédit d’Impôt recherche dont le montant de 6 milliards d’euros équivaut à 2 fois le budget du CNRS ? La loi de 1999 qui fut à l’origine des start up dans les laboratoires publics avait pour objet de « favoriser (...)

jeudi 6 juillet 2017
par  Laeti

EN BREF N°455 : Non au CDI de projet, les raisons du refus de la CGT

Non au CDI de projet
Les raisons du refus de la CGT
Sous l’appellation de CDI de projet, le gouvernement veut étendre à toutes les branches professionnelles le CDI de chantier, jusqu’à lors réservé aux entreprises de BTP et aux sociétés de services et d’ingénierie en informatique, SSII, adhérentes du syndicat professionnel SYNTEC.
En dehors du CDI de chantier, le droit du travail reconnait les CDD et les CDI. Les CDD : Les contrats de droit privé à durée déterminée ne peuvent excéder deux fois neuf (...)

Navigation

Sous-rubriques

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234

Annonces

Pétition contre le RIFSEEP

RIFSEEP : Le ministère abat ses cartes !

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !
REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

La pétition est en ligne à l’adresse :
http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5