EN BREF N° 572 : Les résultats de l’élection 2021 au Conseil d’administration du CNRS ont déjoué tous les pronostics

lundi 11 octobre 2021
par  Laeti

Les résultats de l’élection 2021 au Conseil d’administration du CNRS ont déjoué tous les pronostics

Le SNTRS-CGT tient à féliciter le SNCS-FSU pour son bon score qui, en nommant un chercheur et une chercheuse sur les deux sièges obtenus au conseil d’administration, conforte sa position historique de syndicat des chercheurs.
Tous les syndicats ont vu chuter leur score à l’exception de deux : le SNCS-FSU et dans une moindre mesure le SNPTES (retrouvez la publication des résultats).

Dans ce contexte difficile, le SNTRS-CGT remercie vivement toutes les électrices et tous les électeurs qui ont voté pour sa représentation dans cette instance, permettant ainsi de conserver son siège. Dina Bacalexi (ingénieure de recherche) portera sans relâche votre voix dans la plus haute instance du CNRS.
Les représentants et les représentantes du SNTRS-CGT dans les instances sont des interlocuteurs et des interlocutrices de qualité, travaillant les dossiers et étant, de ce fait, respecté.e.s par la direction de l’établissement. Les valeurs portées sont bien celles énoncées dans nos revendications et professions de foi. Les représentants et les représentantes ne pratiquent pas la langue de bois et courageusement, prennent la parole, même si celle-ci va à l’encontre des idées dominantes.

Le taux d’abstention dans les résultats de l’élection 2021 doit nous faire tous réfléchir.
Les nouvelles modalités de vote électronique ont, certes, empêché certains collègues de participer à cette élection, en particulier à travers le refus d’utilisation de leur numéro de téléphone portable, mais le niveau d’abstention va bien au-delà des difficultés techniques ou des refus de vote électronique.
Sur 26 536 électeurs et électrices, seulement 8 726 ont voté, soit un taux d’abstention de 67,12 %. Même le score le plus élevé ne correspond qu’à 7,74 % du corps électoral.

Le SNTRS-CGT défend des valeurs d’égalité, de justice sociale et d’un service public fort. Il s’attache à défendre le CNRS et plus généralement la recherche publique pour qu’elle puisse rayonner au profit de toute l’humanité.

Où sont les dogmes dans des valeurs de partage, d’humanisme, de défense du service public et de la recherche publique ? Nos valeurs sont aussi celles de la défense de tous les travailleurs de la recherche, qu’ils soient précaires, titulaires, chercheurs, ingénieurs ou techniciens.

Les collègues qui s’adressent à nous savent notre attachement viscéral à la défense de toute la communauté et notre ténacité dans la résolution des dossiers ; la direction de l’établissement le sait également.

Le SNTRS-CGT appelle le personnel du CNRS à mesurer la portée de la non-participation aux élections d’établissement et plus généralement aux élections professionnelles. Le syndicalisme français s’est construit sur des idées altruistes et de solidarité. Ainsi, tout le personnel bénéficie des avancées obtenues par les syndicats. Dans d’autres pays, seuls les adhérents peuvent bénéficier par exemple des augmentations de salaire obtenues par le syndicat auquel ils adhérent !

La belle idée d’un syndicalisme inclusif, qui défend les droits des travailleurs et des travailleuses qu’ils ou elles soient adhérents ou adhérentes ou pas, votant ou pas lors les élections professionnelles, est en train d’atteindre les limites de la représentativité avec un taux d’abstention aussi élevé. N’hésitez-pas à venir en discuter avec nous ! Nous vous défendrons d’autant mieux que vous vous serez exprimés !

PDF - 362.1 ko
En Bref N°572
du 11 octobre 2021

Documents joints

PDF - 7.2 ko
PDF - 7.2 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2021

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5