Communiqué des organisations syndicales : « Premier rassemblement pour exiger le retrait du projet de Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) »

lundi 15 juin 2020
par  Laeti

Communiqué des organisations syndicales : « Premier rassemblement pour exiger le retrait du projet de Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) »

Vendredi 12 juin, alors que la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, présentait son projet de loi devant le CNESER, 400 travailleu·ses de la recherche et de l’enseignement supérieur et étudiant·es se sont rassemblé·es à Paris devant la Sorbonne, à l’appel conjoint d’une intersyndicale regroupant CGT-INRAE, SNTRS-CGT, CGT- FERCSup, FO ESR, SUD Recherche-EPST, SUD éducation, SNESUP-FSU, SNEP-FSU, SNCS-FSU, SNASUB-FSU, Solidaires Étudiant-e-s et UNEF, et de la Coordination des Facs et Labos en lutte.

Malgré le contexte difficile lié à l’état d’urgence sanitaire, elles et ils ont manifesté à Paris et ailleurs, trois mois après les grandes manifestations du 5 mars, pour signifier à la Ministre et à son gouvernement leur exigence de retrait de la LPPR qui ne vise qu’à augmenter encore plus la précarité du personnel de l’ESR comme des laboratoires et qui va totalement à l’encontre des nécessités que la crise sanitaire a largement révélées, à savoir des recherches bénéficiant de financement d’État pérennes, sur le long terme, et menées avec des personnels titulaires.

Mme Vidal et son gouvernement ayant décidé de passer en force pour faire adopter au plus vite cette loi, les participant·es ont décidé de continuer autant que nécessaire à se rassembler et à manifester pour que ce projet soit retiré.
Il a été proposé de :

  • exiger la liberté de manifestation et de réunion, notamment syndicales, et la fin de l’état d’urgence qui n’a de sanitaire que le nom ;
  • prendre position par des motions partout dans les universités et unités de recherche, en présence ou en virtuel, pour le retrait de la LPPR et de les adresser à Mme Vidal ;
  • constituer des cortèges ESR dans les manifestations du mardi 16 juin des travailleu·ses de la santé car leurs revendications sont les nôtres ;
  • manifester à nouveau lors des prochaines réunions du CNESER et du CTMESR.

Signataires : CGT-INRAE, SNTRS-CGT, CGT-FERCSup, FO-ESR, SUD Recherche-EPST, SUD éducation, Solidaires Étudiant-e-s, Coordination des facs et labos en lutte, L’Alternative

PDF - 369.2 ko
Com press OS LPPR

Documents joints

PDF - 7.3 ko

Agenda

<<

2020

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5