Conseil d’Administration Inserm 6 décembre : Budget 2019

mercredi 12 décembre 2018
par  JeanKister

Conseil d’Administration Inserm 6 décembre 2018

Compte Rendu des élus SNTRS CGT :

PDF - 416.7 ko
CR_SNTRS_CA_INSERM_6_12_2018

Déclaration des 2 élus SNTRS CGT sur le budget initial 2019 :

Vote du budget initial 2019 :

7 CONTRE dont les 6 élus du personnels (SNTRS CGT, SGEN CFDT, SNCS FSU, CFTC) et une personnalité nommée Madame Marina CARRERE D’ENCAUSSE journaliste scientifique !

PDF - 190.2 ko
Declaration_SNTRS_CGT_Budget2019_CA_INSERM_6_12_2018

Analyse du SNTRS CGT sur le budget initial 2019

Ce budget 2019 augmente de 4,1 millions d’euros sur un total de 912,6 millions d’euros (soit une hausse de 0,45%) par rapport au budget initial 2018. Ce qui, en fait, correspond à une baisse en euros constants si nous tenons compte de l’inflation qui est légèrement supérieure à 2% ! Il ne répond pas aux missions de l’Institut. Il ne permet pas d’augmenter les financements récurrents des laboratoires qui restent au même niveau.

Cette légère hausse du budget est due surtout au financement des mesures salariales engagées par l’Etat pour l’année 2019 (RIFSEEP, PPCR, …) pour 3 millions d’euros et à celles de 2018 qui n’étaient pas budgétisées (pour 6,2 millions d’euros). A noter une baisse annoncée des ressources propres (contrats) en 2019 de 5,2 millions d’euros (fin de certains financements du PIA 1 et 2, de contrats européens Horizon 2020, ...).

L’absence de création de postes en 2019 (comme pour les années précédentes) et le faible niveau de recrutement de chercheurs et d’IT (toujours fixé à 75 IT et 60 Chargés de Recherche, depuis 2015 jusqu’en 2020, soit les niveaux les plus bas à l’Inserm) ne permettront pas de résorber la forte précarité ni de débloquer les carrières des personnels (pour rappel recrutements IT : 120 en 2011, 120 en 2012, 106 en 2013, 100 en 2014, 2015-2019 : 75 postes soit 40% de postes en moins !).

Cela signifie que les promotions IT seront encore en très faible nombre, ne permettant pas la reconnaissance de leurs qualifications et de leur ancienneté ! Les taux de promotions IT sont directement dépendants du nombre de postes ouverts au recrutement. Pour le SNTRS CGT, il y a une autre solution : un plan de création d’emplois pluriannuels en prenant sur le Crédit Impôts Recherche !

Voir le tableau de la campagne ITA 2019  :

PDF - 169.3 ko
Campagne IT 2019

A noter que le nombre de possibilités de promotion au grade de Chargés de Recherche Hors Classe est le même en 2019 qu’en 2018 soit 40 postes CRHC, alors qu’il nous avait été dit que l’Inserm souhaitait un nombre plus grand de promotions pour les nombreux chercheurs bloqués depuis plus de 10 ans au dernier grade des CR !

Il n’y a toujours rien de prévu pour augmenter sensiblement les primes de recherche ridiculement basses des chercheurs !

Voir le tableau de la campagne Chercheurs 2019  :

PDF - 12.4 ko
Campagne Chercheurs 2019

Pour équilibrer son budget, l’Inserm doit donc faire des économies, notamment sur les fonctions support.

Ainsi le budget des " moyens informatiques communs " baisse de 4,3% alors que la Direction vient de décider une grande réforme ambitieuse de l’organisation et des missions du Département des Services informatiques (DSI), comme cela a été récemment voté au dernier Comité Technique de l’Inserm le 15 novembre 2018 (voir Compte Rendu du SNTRS CGT). Le SNTRS CGT avait proposé le vote d’un avis sur la nécessité d’augmenter les moyens du DSI, adopté par tous les membres du CT. En effet, pour le SNTRS CGT, le changement d’orientation du DSI ne peut se faire « à moyens et effectifs constants », ce qui ne pourra qu’entraîner des difficultés dans la mise en œuvre de cette réorganisation.

De même le budget 2019 pour l’immobilier baisse de 5,6% !

Voir le tableau des crédits Fonctions Supports 2019 (Action sociale, Informatique, immobilier) :

PDF - 13.3 ko
Fonctions_Support_Inserm_2019

Le budget initial 2019 enfonce encore plus l’Institut dans l’austérité. Ce budget c’est encore plus de difficultés pour les laboratoires et les services, encore plus de contraintes pour les personnels et donc encore plus de mal être au travail. Comment l’Inserm peut-il assumer les besoins de la connaissance, les besoins de recherche qui ne cessent de croître avec un tel budget ?



Documents joints

PDF - 24.9 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Annonces

Pétition contre le RIFSEEP

RIFSEEP : Le ministère abat ses cartes !

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !
REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

La pétition est en ligne à l’adresse :
http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5