Position de la CGT des services publics sur le décret télétravail

mercredi 3 octobre 2018
par  Laeti

Position de la CGT des services publics sur le décret télétravail

La fédération CGT des services publics a travaillé sur des garde-fous à apporter à ce projet en déposant des amendements :

« Nous avons travaillé à des mesures permettant un suivi pour éviter des dérives. L’organisation du travail peut échapper à la traçabilité de la sécurité et de la santé au travail et à la durée habituelle du travail », déclare Michèle Kauffer, secrétaire fédérale de l’Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens CGT.

Lors de la séance plénière du conseil commun de la fonction publique du 24 Septembre 2015, la CGT s’est abstenue sur le décret télétravail. A cette occasion la CGT reconnaît la qualité de la concertation, et les évolutions nombreuses du texte par la prise en compte du travail des organisations syndicales sur ce sujet. La CGT s’abstient sur ce projet pour une seule raison, parce que la quotité des 50% n’est pas retenue, et que les verrous ne sont donc pas suffisamment posés à l’utilisation du télétravail dans le cadre des restructurations.

Le vote d’abstention de la CGT n’est pas un vote rejet mais une volonté de demander à l’employeur public d’aller plus loin dans les garanties apportées aux télétravailleurs.


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Annonces

Pétition contre le RIFSEEP

RIFSEEP : Le ministère abat ses cartes !

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !
REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

La pétition est en ligne à l’adresse :
http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5