Analyse des décrets 2017-852 et 2017-853 corps par corps

mardi 23 mai 2017
par  Josiane

Analyse des décrets 2017-852 et 2017-853 (mise en œuvre du PPCR) corps par corps :
N.B. Les exemples d’évaluations donnés dans les liens se comprennent pour un échelon donné sans les éventuels passages d’échelon dus à l’ancienneté.

Le protocole a commencé à être appliqué aux catégories B et C, les nouvelles grilles et reclassements sont finalisées et publiées par les directions des ressources humaines des établissements.

En catégorie C : 3 grades à la place de 4
Rajout de 4 points en 2017 soit 18,63€ (brut) mais la prime mensuelle (PPRS) sera diminuée de 13,92€, opération blanche en tenant compte de la cotisation retraite sur ces 4 points.
Les gains en 2017 se situent autour de 0,3% en 2017, entre 0 et 0,9% en 2018, entre 0,2% et 0,9% en 2019 et, pour finir entre 0,9% et 2,2% en 2020.

Pour en savoir plus

En catégorie B :
En 2016 : 6 points ont été rajoutés, entrainant une diminution équivalente de la prime statutaire (-23,17€) ;
En 2017, des augmentations sont prévues selon les échelons et les grades de 0,2% à 2,5% ;
En 2018, d’autres augmentations sont prévues selon les échelons et grades de 0% à 1,7%.
Pour en savoir plus

En catégorie A :
En 2017 : 4 points seront rajoutés, entrainant une diminution équivalente de la prime statutaire (-13,92€).
En 2018 : 5 points seront rajoutés, entrainant une diminution équivalente de la prime statutaire (-18,5€).

  • Ralentissement des carrières avec la suppression des échelons accélérés
  • Augmentation parfois sensible des premiers échelons. Cela ne mange pas de pain, la plus part des collègues commence leur carrière avec une ancienneté qui leur fait accéder à un échelon supérieur (exemple : 77 % des chargés de recherche de 2 e classe (CR2) sont nommés dans le 6ème et dernier échelon du grade).
  • Augmentation sensible des traitements en fin de carrière

Pour tous : Ces mesures sont financées en partie par la suppression des échelons accélérés pour les ingénieurs et techniciens.

Pour en savoir plus et connaître la réalité des revendications du SNTRS-CGT sur les corps des :
assistants ingénieurs
ingénieurs d’études
ingénieurs de recherche
chargés de recherche
directeurs de recherche

Les autres mesures prise à partir de janvier 2017 :

• La cotisation Pension Civile (retenue PC sur la 2 ème ligne de la feuille de paie) augmentera en janvier à 10,29% du traitement brut au lieu de 9,94% (voir page 4).
• Augmentation de 0,6% en février du point d’indice INM qui sert à calculer le salaire (4,686€ au lieu de 4,658€).

Pour en savoir plus sur le calcul du traitement brut
Pour en savoir plus sur l’augmentation de la cotisation retraite
Pour en savoir plus sur les changements de grade
Pour en savoir plus sur la définition des clauses de sauvegarde
Retour à l’analyse globale


Agenda

 

2017

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Annonces

Pétition contre le RIFSEEP

RIFSEEP : Le ministère abat ses cartes !

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !
REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

La pétition est en ligne à l’adresse :
http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5