Primes l’urgence de se mobiliser

lundi 3 avril 2017
par  Laeti

Primes l’urgence de se mobiliser

Si le SNTRS-CGT refuse la mise en place du RIFSEEP qui aurait pour conséquence une encore plus grande individualisation des primes et la casse de la solidarité entre collègues, nous n’acceptons pas pour autant le statu quo. Dans les organismes de recherche, les primes sont bien en-dessous de la moyenne des autres ministères.

Dans l’ensemble de la fonction publique d’État, la moyenne des primes est de :
6 548 € pour les catégories C | 9 186 € pour la catégorie B | 22 936 € pour les ingénieurs de l’État

Nous avons récemment souligné l’inégalité entre Irstea et les autres EPST. A celle-ci s’ajoute une discrimination au sein même du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche .

Ce tableau rassemble les données par corps et par classe pour 2017 (montants annuels en euros)

Les lignes IRTF (Ingénieurs et personnels Techniques de Recherche et de Formation, Enseignement supérieur) et IT (Ingénieurs et personnels techniques des EPST) correspondent aux socles ministériels de gestion, c’est-à-dire au montant alloué à la structure, université ou centre de recherche, par type de poste, corps et grade.

Ingénieurs de recherche IR0 IR1 IR2
ITRF 8400 7200 6000
IT 7051 6468 4906
Irstea Base 100 6478 5947 4513
Ingénieurs d’études IE0 IE1 IE2
ITRF 5300 4460 3880
IT 4625 3750 3625
Irstea Base100 3838 3163 3163
Assistants Ingénieurs ITRF 3700
IT 3250
Irstea Base 100 3163
Techniciens de recherche TRE TRS TRN
ITRF 3320 3200 3020
IT 2875 2625 2500
Irstea Base 100 2893 2581 2581
Adjoints techniques de recherche ATP1 ATP2 AT1
ITRF 2210 2160
IT 2210 2160 2160
Irstea Base 100 2193 2193 2142

Si nous voulons autre chose pour nos rémunérations il y a urgence à se mobiliser !

Nous, ingénieurs et techniciens des organismes de recherche demandons à bénéficier d’un régime indemnitaire à la hauteur de celui des autres ministères de la fonction publique.

Nous, chercheurs demandons à bénéficier d’un régime indemnitaire au même niveau que les ingénieurs de recherche.

Nous ne voulons pas avoir des primes inférieures aux primes des collègues des universités.

Nous voulons que les budgets alloués par le ministère pour rattraper les écarts de prime entre les organismes de recherche et les universités soient une réalité et non une annonce de plus !

Nous voulons que les primes soient indexées sur le point d’indice.

Nous ne voulons pas avoir un régime de prime basé sur le management et le traitement inégalitaire entre agents de même corps et grade : ce régime de prime c’est le RIFSEEP !

Pour demander au secrétaire d’État à l’enseignement supérieur et la recherche de ne pas discriminer les personnels de la recherche et de ne pas mettre en œuvre le RIFSEEP, nous vous proposons de SIGNER la PETITION et de la FAIRE SIGNER autour de vous.

Lundi 10 avril : la pétition lui sera remise, à l’occasion du comité technique ministériel qui traitera du RIFSEEP, et des actions seront organisées dans les régions.

PDF - 462.8 ko
Urgenceprimes

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5