Deux cas récents à l’INSERM

vendredi 10 juillet 2009

Le SNTRS-CGT est récemment intervenu à l’INSERM pour les cas individuels suivants.

1°) Un chercheur dans une unité en restructuration dirigée par un hospitalo-universitaire est progressivement mis de coté pour ensuite être sans ménagement prié de quitter le laboratoire. Il est vrai qu’à 63 ans avec grande expérience professionnelle, on n’est pas malléable. Contrainte de trouver une nouvelle affectation, cette collègue a tout naturellement demandée à être mise à disposition dans le laboratoire avec lequel elle collaborait jusqu’ici. Dans ce laboratoire non INSERM travaillent plusieurs chercheurs INSERM. Curieusement sa demande de mise à disposition est restée sans réponse pendant 8 mois malgré ses nombreuses relances. Le Bureau des personnels chercheurs était favorable, mais le directeur de l’Institut thématique qui gérait le dossier lui visiblement ne l’était pas. Au bout de 8 mois, une entrevue a finalement eu lieu entre la collègue accompagnée du SNTRS-CGT, et le directeur de l’institut thématique, la DRH, la mission chercheur, rien que cela !
La réunion fut houleuse. Le directeur de l’Institut thématique fut incapable de justifier les 8 mois sans réponse si ce n’est la mise en place des instituts ! De plus il connaissait mal le dossier ! La Direction était particulièrement gênée devant les exemples de mise à l’écart dont notre collègue était victime de la part de son précédent Directeur de laboratoire. Alors 8 mois en plus sans réponse ! Mais la direction ne pouvait pas avouer le fond de l’affaire. La thématique du laboratoire de mise à disposition n’est pas dans les axes stratégiques. En plus à 63 ans notre collègue aurait pu partir en retraite et libérer un poste. Bien entendu la direction n’a pas jugé bon d’informer la CSS. Et pour cause, l’activité de notre collègue avait toujours été jugée satisfaisante.
Finalement, A Syrota a signé la mise à disposition
Sans la présence du SNTRS-CGT, notre collègue eut vraisemblablement été contrainte de changer de thématique !

2°) Un chercheur est sommé de se reconvertir. Sa recherche est fondamentale, l’institut dans lequel il travaille est orienté vers la clinique. Refusant d’abandonner son thème de recherche, il est contraint de quitter l’institut. Mais en région, il est très difficile de trouver des laboratoires travaillant sur les mêmes thématiques. Il entreprend une reconversion importante, présente un projet avec un laboratoire d’accueil universitaire. Le précédent DG de l’INSERM accepte le projet et signe la mise à disposition. Quelques mois plus tard, il reçoit une convocation pour une réunion au siège de l’Inserm concernant sa mise à disposition (une mise à disposition est renouvelée tous les ans, jusqu’il ya peu le chercheur devait chaque année renouveler sa demande qui était acceptée). Le collègue se retrouve face à des administratifs de la mission chercheurs qui lui demande de… quitter l’INSERM pour rejoindre l’université ! Motifs : Les priorités ont changé !! La CSS bien entendu n’est pas mise au courant ! Il s’agit d’un moyen de pression pour se débarrasser d’une thématique et libérer un poste. Comme par hasard, l’administrateur délégué régional se permet depuis la réunion d’affirmer ouvertement que notre collègue n’est pas un bon chercheur, qu’il a des problèmes et de lui téléphoner pour lui demander où il en est dans ses démarches !
Le SNTRS-CGT est intervenu auprès du président de la CSS dont relève le collègue, afin de le mettre au courant des agissements de la Direction générale et bien sur auprès du DG pour lui demander de cesser les pressions et de renouveler la mise à disposition, ceci d’autant que notre collègue a une activité scientifique reconnue.
La démarche du syndicat n’a pas été inutile, le DG dans sa lettre de réponse remet automatiquement à disposition notre collègue au laboratoire universitaire sans lui imposer une seconde entrevue avec la mission chercheur.


Documents joints

PDF - 3.5 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5