Nos salaires ont encore baissé au 1er janvier 2015 !

lundi 16 février 2015
par  Laeti

Nos salaires de janvier ont été amputés de 10 à 20 euros, conséquence de la réforme des retraites de 2010. En cause l’accroissement progressif du prélèvement pour pension civile qui se retrouve conjugué au blocage des salaires « gel du point d’indice » en vigueur depuis 2010 ! Sous prétexte d’égalité, les cotisations retraites des fonctionnaires sont progressivement augmentées de façon à être amenées en 2020 au niveau de celles des salariés du privé soit 11.10% du salaire brut.
Cette augmentation sera indolore pour les employeurs puisque totalement compensée dès 2014 par un transfert d’une partie des cotisations de la branche famille sur l’impôt, donc les ménages, dans le cadre de la baisse obsessionnelle du « coût du travail ». Un transfert sur la CSG, et donc avec une augmentation de celle-ci, n’est toutefois pas complètement exclu.
Au 1er janvier de cette année, la retenue « pension civile » a donc augmenté de 0.4% passant de 9.14% à 9.54% de notre traitement brut. La perte de pouvoir d’achat depuis Juillet 2010 du point d’indice sur les prix est de 4,73%, depuis 2000 elle est de 13,93% !

Si pour les fonctionnaires et tous les salariés c’est l’austérité, une vie de plus en plus difficile, des conditions de travail de plus en plus dégradées, pour les actionnaires du CAC 40, c’est Byzance ! 56 milliards d’euros de dividendes leur ont été octroyés en 2014, montant record depuis 2007 (avant la crise financière). On peut ajouter à ce constat les 40 à 60 milliards d’euros que coûte chaque année l’évasion fiscale pratiquée par les grandes firmes et les grandes fortunes, soit une bonne partie de notre déficit public (98,2 milliards d’euros en 2012).

Ainsi, l’argent existe pour débloquer le point d’indice et augmenter nos salaires !


Documents joints

PDF - 3.7 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5