circulaires en vigueur sur les sujétions et astreintes

mercredi 18 juin 2014
par  Josiane

Parmi les agents travaillant au CNRS un certain nombre d’entre eux sont amenés à travailler dans des conditions particulières ( horaires décalés, astreintes, missions embarquées, missions de terrain difficiles, travail de nuit ou le samedi et dimanche...).

Ce travail spécifique correspond à une large palette de métiers en instrumentation scientifique, observation, relevé sur le terrain ou en mer. Des métiers qui impliquent un travail sur le vivant aussi sont impactés tel que les animaliers par exemple (nouvelle directive européenne).
Ainsi, la diversité des métiers de la recherche génère une grande diversité de contrainte de travail hors horaires légaux et parfois dans des conditions de pénibilité importantes.

La réglementation traitant de ces situations relève de la circulaire du 13 février 2003 sur les sujétions et astreintes.


Documents joints

circulaire CNRS
Décision INSERM
Communication_Sujetions
PDF - 3.7 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5