Communiqué de l’intersyndicale de l’université de Caen

jeudi 2 mai 2013
par  Jacques

FERCsup-CGT SUD Éducation SNASUB-FSU snesUp-FSU SnuACTE-FSU FSE/SL-Caen

Des étudiants et des personnels sont intervenus dans le CA du vendredi 12 avril pour manifester leur opposition aux orientations envisagées pour l’Université de Caen et interpeller son président.

En effet, les solutions proposées par la direction de l’université pour rétablir son équilibre budgétaire prévoient :

des suppressions de postes d’enseignants-chercheurs et de BIATSS (plusieurs dizaines chaque année pendant au moins quatre ans, en attendant que la version « Fioraso » de la loi relative aux Libertés et Responsabilités des Universités n’aggrave encore la situation) ;
l’augmentation rapide du nombre d’heures complémentaires ;
l’utilisation des personnels en CDD comme variable d’ajustement ;
l’amputation des crédits de fonctionnement pour les composantes et les unités de recherche (l’amputation des contrats de recherche est également envisagée) ;
des restructurations internes à l’université (par exemple des fusions d’UFR) dans l’espoir d’économies d’échelle, au prix d’une distance accrue entre l’administration et les usagers.

Ces mesures, si elles étaient adoptées, auraient des conséquences désastreuses sur les conditions de travail des personnels, la qualité du service public d’enseignement et de recherche, et les perspectives d’embauche pour les doctorants.

L’Intersyndicale CGT – SUD Éducation – SnuACTE-FSU* – SNASUB-FSU, le SNESup-FSU et la FSE/SL-Caen estiment que la colère qui s’est exprimée à l’occasion de ce CA est légitime. Pourquoi les personnels et les étudiants devraient-ils accepter de subir les conséquences du manque de moyens humains et financiers, organisé par le ministère depuis plusieurs années, pénurie planifiée qui a été aggravée avec la LRU et le passage aux Responsabilités et Compétences Élargies ?

L’Intersyndicale et le SNESup-FSU appelleront à une Assemblée Générale des personnels après les vacances, afin de débattre des actions à envisager pour lutter contre la dégradation des conditions de travail, de la recherche et de l’offre de formation à l’Université de Caen.


Documents joints

PDF - 3.7 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5